Sauver l’agriculture

Pour commander, vous avez deux possibilités :
 
1. Paiement par Carte Bancaire. Dans ce cas, vous cliquez sur « Commander » pour aller sur le site de paiement sécurisé.
2. Paiement par chèque. Dans ce cas, vous envoyez votre chèque du montant total (livre + port) à René Flament – BP 26 – 49490 Noyant Villages, sans oublier votre adresse de facturation et celle de livraison si elle est différente.
 
 Pensez aux cadeaux !  Un livre reste un cadeau très apprécié.
 
A partir de 5 exemplaires, le port est gratuit (voir plus bas).
Frais de port : 7,80 € par colissimo.

Fiche technique :

  • 9782955710500
  • Titre : Sauver l´agriculture – Sauver la civilisation
  • Auteur : FLAMENT (René)
  • Editeur : AUTOEDITION
  • Nb Pages : 528
  • Présentation : Broché
  • Epaisseur : 42
  • Largeur : 149
  • Hauteur : 230
  • Poids : 0.76Kg

Description du livre

À la fois crise économique et crise écologique, la crise agricole actuelle est liée à la crise de la civilisation chrétienne, elle-même conséquence d’une crise de la foi.

L’agriculture, par l’effet de sa fonction nourricière, est la plus importante de toutes les activités professionnelles, et même plus importante que la médecine pour la santé de l’homme. Pourquoi est-elle alors si négligée par le pouvoir politique ?

Loin d’être protégée et valorisée par des politiques aussi impuissants que corrompus, elle est devenue, en amont, la proie de l’industrie agrochimique, et, en aval, celle de l’industrie agroalimentaire. Se joue alors en arrière-plan un drame épouvantable : un grand nombre d’agriculteurs est acculé à la pauvreté pendant que d’autres s’enrichissent d’une façon éhontée et sans aucun scrupule.

N’étant plus maître d’elle-même, l’agriculture moderne est paradoxalement devenue une menace pour la santé de l’homme et pour la vie sur la planète. C’est autant une aberration et une orientation inédite qu’une situation qui ne doit en aucun cas persister si nous ne voulons pas voir notre monde disparaître.

La paysannerie, jadis respectueuse de la vie, des valeurs traditionnelles, de l’humain, est progressivement remplacée, avec les encouragements de la technocratie française et bruxelloise, par une agriculture de type industriel progressivement réduite à n’être qu’une activité de seconde zone.

C’est à la faveur d’une analyse, à la fois philosophique et historique, que les causes profondes des crises agricole et civilisationnelle se révèlent enfin. Et c’est à partir de cette constatation qu’il est désormais possible d’avancer des propositions concrètes devant les résoudre. De fait, la résolution de la crise agricole sera le début d’une résolution de la crise de civilisation, les deux se renforçant l’une l’autre.

Ce livre établit un constat sans concession de la situation actuelle. Mais contrairement à beaucoup d’autres, il avance des propositions immédiatement réalisables pour sauver l’agriculture, pour restaurer organiquement la société, pour résoudre les problèmes liés à la mondialisation et pour répondre aux défis alimentaire, écologique, économique, sociaux, énergétique, monétaire, culturel, etc. Il s’agit simplement de redonner ses lettres de noblesse à la paysannerie et d’amorcer un projet de restauration de la civilisation chrétienne.

L'auteur

L’auteur, René Flament, a été dans sa jeunesse un modeste pionnier de l’agriculture biologique, avant d’être victime d’une conspiration politico-financière. Cette situation inattendue l’a amené à réfléchir depuis ce temps sur les dysfonctionnements des institutions, sur les causes de la crise agricole, de la disparition de la paysannerie, mais aussi sur la perte de la foi et l’abandon progressif des valeurs traditionnelles qui ont fait notre civilisation chrétienne.

Produits similaires

Paiement par chèque

Remplissez le formulaire puis envoyez votre chèque du montant total (livre + port) à René Flament – BP 26 – 49490 Noyant Villages, sans oublier votre adresse de facturation et celle de livraison si elle est différente.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.